Histoire du Bando en Europe par Alain-André Feschet.

1958

J’ai commencé les Arts Martiaux (Judo Jiu Jutsu Kawaishi) en 1958/59 avec mon Père, lui-même ancien élève de Me Corbel à Grenoble et j’ai été un des tous premiers élèves de Me Perreux au Judo Club de Sainte Maxime sur Mer, puis en 1960 je pratique le karaté en parallèle. J’ai participé à tellement de compétitions (Ceintures de l’équipe, Coupe de Noel, Championnats de France etc.) qu’il m’est impossible de toutes m’en rappeler. Je suis ceinture noire depuis 1972.

1973

En 1973 je suis appelé au 6em régiment parachutiste d’infanterie de marine ou j’instruis le Judo et le Karaté. Début 1975 je pars vivre aux USA ou après un passage chez Jhoon Rhee, je découvre le karaté Kyokushinkai en Virginie ou j’habitais.

1977

1977 alors que je suis aux USA ou je participe à des tournois open, puis des combats en pro karate et kick boxing, je créé à Grenoble le premier club de Kick Boxing de France, avec une poignée d’élève, lors d’un séjour en France, mes élèves dont Gabriel Françoise, vont continuer à mon départ.

1979

En 1979 alors que j’habite TORONTO au Canada et que je boxe en Kick mon ami et partenaire d’entrainement Joe RAIC me présente un Birman qui pratique le Lethwei, je découvre et m’entraine à cette discipline avec lui et quelques autres pratiquants.

1985

Mars 1985 je rentre en France définitivement et j’y ouvre un club avec Christian Koelh (Académie des sports de combats à Grenoble) j’y instruis le Kick Boxing avec des bases de Lethwei.

1986

1986 en tournée aux USA avec deux élèves, je rencontre a Washington grâce a Pat Finneley chez Randy Wozin, Jonathan Collins qui est un Instructeur  de Bando ancien élève de U Maung Gyi et ancien président de l’American Bando Association je décide alors de le faire venir en stage en France, ce qu’il fit deux fois.

1987

1987 je suis invité aux USA pour travailler le Bando avec Me Jon Collins, Pat Finneley, j’y rencontre d’autres pratiquants qui me parles de U Maung Gyi,

Je décide de me présenter au National (Tournois open de Bando le plus important) au mois de Mai.

Je rencontre U Maung GYI et toutes les légendes du Bando, je suis nommé 1er niveau et baptisé et on me charge de promouvoir et diriger le Bando Européen.

1988

Entre 1986 et 2010 j’ai fait de très nombreux séjour aux USA pour me former avec le grand maître U Maung Gyi et tous les plus grands Maîtres de L’ABA.

J’ai participé, jugé et arbitré de très nombreuse fois au National d’été et d’Hiver. Je suis le premier à avoir emmené une équipe Française en compétition et en stage.

1989

De 1989 à nos jours j’ai travaillé de nombreuses heures avec U Maung GYI qui me présente comme sont élèves direct, mais aussi avec Dale Minor, Merry Mester, Tom Hogan, Jerry George, Rick Rossiter, Dave Keeney, Rick Suskind, tous les plus grands pratiquants Américain.

La pluparts sont venus en France à ma demande et je suis allé de nombreuses fois chez eux.

A part en Bando j’ai travaillé avec Sensei Hiro Mochizuki, Kaze, Danblanc, Anton Geesing, Henry Courtine, Bill Wallace, Jean-Yves Theriault, Jex Fontaine, Michel Rochette, Fred Royers et d’autres illustres champions.

En France et en Europe j’ai dirigé un nombre incalculable de stages et démonstrations, je suis à l’origine de toutes les structures Fédérales ou j’y ai placé des élèves, voulant me consacrer uniquement à la technique.

2004

Fin de polémique!

 

2004 après un schisme avec une partie de mes élèves et avec l’accord de Dr Gyi, je commence la mise en place de mon école et de ce qui va devenir AAF School of Fighting”Une synthèse de mon expérience”

Le grand Maitre U Maung GYI est une légende vivante des arts martiaux, il est à l’origine du Kick Boxing aux USA, il a collaboré avec les plus grands (Bruce Lee, Bill Wallace, Chuck Norris, Ed Parker etc.)

Il est reconnu comme un très grand maître en Birmanie et a reçu les honneurs de beaucoup de pays. Je le remercie lui et tous les membres de sont école pour m’avoir aidé et pour leurs confiance.

Puis vint le Lethwei et Le Kmred: Voici le résumé écrit par Christian Wilmouth:

Groupe KMRED et LETHWEI Boxe Birmane
Un peu d’historique :


C’est en 1999 que Christian Wilmouth, après un long parcours dans les arts martiaux et sports de combat décide de s’intéresser aux méthodes dites de self défense. Pour cela ce dernier va aller se former au sein d’académies reconnues dans différentes disciplines tout en continuant ses recherches en participant à de très nombreux stages à travers le monde.
En 2005 il participe à un stage d’une semaine dans la région de Grenoble pour découvrir l’univers des Arts Martiaux Birmans aussi appelé « Thaing Bando ».
Ce stage était dirigé par le pionnier en France et en Europe de ces disciplines, Alain André FESCHET. Au programme, découverte et pratique intensive de plusieurs disciplines comme le « Banshai » travail des armes, le « Naban » discipline de lutte, et surtout d’une discipline de combat debout appelée « Lethwei ».
De suite, Christian Wilmouth comprend l’intérêt de cette discipline de boxe et tout ce qui pouvait y être emprunté et intégré au sein d’un système de self défense.
En effet le LETHWEI est une boxe qui a conservé son aspect traditionnel et qui à de nombreuses connections avec un combat réel à mains nues. Cette discipline qui se pratique avec comme seule protection des bandes, est aussi appelée « The Art of 9 Limbs » ou l’art des 9 armes car elle intègre le travail des poings, des pieds, des coudes et des genoux mais aussi de la TÊTE ! associés à des projections et des balayages.
Mais cette découverte ne fut pas la seule bonne surprise de l’époque. L’autre fut la rencontre d’Alain André FESCHET, un très grand Monsieur qui à la particularité d’être à la fois un grand Maître d’Arts Martiaux mais aussi un Très Grand Combattant au parcours et au palmarès impressionnant.
Dès lors, Christian Wilmouth qui était toujours à la recherche de ce qui constitue aujourd’hui la méthodologie d’entrainement Kmred s’était donné pour objectif de connecter cette discipline à son travail de self défense mais aussi d’acquérir les compétences nécessaires à l’enseignement et au développement de cette boxe dès que cela serait possible.
C’est en 2014 après s’être formé au 4 coins de monde en Muay Thai, K1, Kick Boxing, Savate et autres sports de combat que ce dernier à entreprit de retrouver Alain André Feschet afin de mettre en œuvre ce projet initié 9 ans plus tôt.

Le LETHWEI au sein du Groupe KMRED
Le Groupe KMRED, sous la direction de Christian Wilmouth œuvre au développement du Lethwei en partenariat avec la FNBLDA, (Fédération de Bando Lethwei et Disciplines Associées) en France et au sein de la WBTLF, (World Thaing Bando Lethwei Federation) pour le Monde.

Le LETHWEI aujourd’hui
La boxe Birmane est restée longtemps méconnues du grand public car elle était en quelque sorte prisonnière du contexte politique de la Birmanie. Seul quelques grands personnages comme le Dr Maung Gyi, fondateur de l’ABA American Bando Association, ont fait connaitre cet univers martial et de combat lorsqu’ils ont quitté leurs pays. Depuis quelques temps, l’ouverture des frontières de ce pays a accéléré l’intérêt des pratiquants de sports de combat pour cette discipline. Les réseaux sociaux ont aidé à ce regain de popularité et ont mit en avant de grands combattants de ce pays comme « Tun Tun Min » « Too Too » « Soe Lin Oo » ainsi que quelques étrangers comme « Cyrus Washington » ou actuellement « Dave Leduc ». Il y a cependant depuis longtemps de nombreux combattants téméraires du monde entier qui se sont rendus dans ce pays pour pratiquer et combattre et ce, dans l’anonymat le plus total.
Le Lethwei apparait aujourd’hui comme une discipline d’avenir auprès des puristes et des amateurs de combat extrême mais son développement en mode « compétition » dans les règles traditionnelles va se confronter aux différents cadres législatifs encadrant ce type de sports de combat dans certains pays. Mais il ne fait aucuns doutes que le LETHWEI sera bientôt présent un peu partout à travers le Monde et que le Groupe Kmred fera partie des acteurs incontournable de ce développement.

Les Formations du Groupe KMRED
Toute l’expertise pédagogique d’un groupe au service du LETHWEI
La boxe Birmane dans sa forme compétition traditionnelle s’avère être une boxe très violente. En effet le seul moyen de gagner un combat est le KO ou l’abandon. Il n’y a pas de comptage de points en Lethwei !! sans compter les possibilités de « pause » après un ko durant un round et l’autorisation de retourner dans l’arène après 2 minutes de récupération. En bref ces règles seront très difficiles à mettre en place en Europe par exemple.
C’est pour cela que le groupe KMRED en collaboration avec la WBTLF et la FNBLDA ont travaillés ces 5 dernières années sur un programme technique et pédagogique spécifique ayant pour but de permettre au plus grand nombre de pratiquer cette discipline en mode LOISIR, CONFIRMÉS, ou COMPETITIONS* (*uniquement en Birmanie) avec un MAXIMUM de SÉCURITÉ le tout sans perdre l’ADN de cette discipline, c’est-à-dire l’utilisation des « 9 Armes ».
Au programme, des formations Initiateur, Moniteur et Instructeur seront misent en place tout d’abord en France puis en Europe et enfin dans tous les endroits où le groupe KMRED est implanté afin d’ouvrir des écoles et de faire découvrir la richesse de cet art de combat
École A.A. FESCHET, entre Tradition et Modernité
A chaque écoles ces spécificités
Comme on peut le voir dans des styles de combat comme le Muay Thai, plusieurs écoles de Lethwei existent avec chacune leurs particularités. Comme toujours dans les pays d’origine des disciplines de combat, ces dernières ont souvent été enrichies par les influences frontalières ou encore après des échanges avec d’autres styles.
L’école A.AFeschet elle tire sa particularité de son fondateur qui tout au long de sa vie a d’un côté pratiqué l’art martial Birman dans sa forme la plus traditionnelle, héritage de son professeur le Dr Gyi, et en même temps a mené de front une longue carrière de combattant dans des disciplines « cousines » comme le Kick Boxing, le Full Contact etc. Le résultat donne un Lethwei qui mélange tradition et modernité. Un Lethwei qui conserve son aspect traditionnel et qui intègre les évolutions techniques de ces 50 dernières années en matière de boxes pieds poings.

FNBLDA et WBTLF
Ces 2 structures fédérales sont les piliers du développement des Arts Martiaux Birmans depuis de nombreuses années. Privilégiant la qualité et le travail de fond, elles sont restées dans « l’ombre » pendant plusieurs années pour préparer le retour vers le grand public de disciplines comme le Bando, le Lethwei, le Naban, le Banshai etc.
Les cadres de ces fédérations qui accompagnent ces projets sont : Alain André Feschet, Sonny Feschet, Charles Hinojo, Christian Wilmouth et Michel Vittone.

 

Je suis et je resterais dans l’histoire comme celui qui a fait découvrir le Bando aux Européens et je vais continuer ! Il n’y a pas de bons et de mauvais arts martiaux ou de sports en général, il n’y a que de bons et de mauvais pratiquants!

Palmarès Pro

Palmarès Pro : 106 combats, 105 victoires, 1 nul.

sayaji-alain-andre-feschet

SAYAJI Alain-André FESCHET