NO LIES, NO FEARS, NO BULL SHIT
Site OFFICIEL du Bando

Thérapies manuelles

Thérapies Manuelles Traditionnelles.

La thérapie manuelle peut supprimer tous vos blocages et vous libérer efficacement de vos douleurs. Le thérapeute manuel recherche la cause de vos problèmes dans votre organisme et, dans le cas d’un mal réversible, veille à y apporter une solution définitive. Comment va t il procéder?

Examen :

Tout traitement de thérapie manuelle est précédé d’un examen fonctionnel approfondi. Celui ci donne au thérapeute manuel le moyen de déterminer si votre corps présente la souplesse et la mobilité voulue.
Des tests de stimulation et des tests fonctionnels (tests des articulations, mesure de la réactivité musculaire, tests neurologiques, tests de coordination…) lui permettent de localiser la cause des problèmes et d’en mesurer l’importance et l’actualité.

Objectif :

L’objectif principal de l’examen est de définir la cause de la douleur ou du dysfonctionnement dont vous souffrez. Le thérapeute manuel souhaite déterminer si le
trouble qui vous accable est d’ordre primaire ou secondaire. En d’autres termes, établir si l’origine du trouble est locale ou si elle provient d’autres facteurs perturbés dans votre
organisme. Autre objectif de l’examen, l’évaluation de la gêne que vous ressentez.
Le traitement vise, dans un premier temps, à vous permettre de reprendre une vie normale.
Rapport de cause à effet. Il est primordial de bien comprendre que l’examen préliminaire effectué dans le cadre d’une thérapie manuelle envisage votre organisme comme
formant un « tout ». Il implique que le thérapeute manuel établisse un lien biomécanique et physiologique entre les différentes parties du corps. Les moindres entraves dans les
mouvements, parfois à l’origine de gênes permanentes et lancinantes, peuvent être éliminées par ce biais.
Divers aspects. Outre l’analyse de fonctions de base, le thérapeute manuel effectue un large examen neurologique ainsi qu’un examen spécifique de l’état des articulations.
Ensuite, il analyse votre attitude comportementale ainsi que votre façon de vous déplacer et d’effectuer divers mouvements. D’éventuels aspects ergonomiques qui pourraient
générer des troubles sont également examinés avec le plus grand soin. Il est également tenu compte d’éléments psychologiques (sur base du modèle biopsychosocial) et, dans une certaine mesure, des pathologies viscérales (organes).

Conclusions :

Le diagnostic du thérapeute manuel vient conclure ces différents examens. La conclusion d’un examen fonctionnel implique la définition des problèmes de
mobilité (causes) et d’une série de techniques de traitement (remèdes). Grâce à cela et si cela s’avère nécessaire, le thérapeute manuel peut, le cas échéant, conseiller des
examens complémentaires (RX, scanner, échographie…). L’examen réalisé dans le cadre d’une thérapie manuelle s’avère le complément indispensable au diagnostic médical.
La Pratique de la thérapie manuelle traditionnelle.

Présentation :

La Thérapie Manuelle Traditionnelle ou T M T est un procédé thérapeutique antique qui permet la relaxation ainsi que l’équilibre des divers méridiens, la bonne circulation du sang par la
manipulation globale de la structure du corps. Bien que le terme de massage soit employé, la pratique de la T M T est très différente de ce que nous associons généralement à ce mot.

La plupart des pratiques traditionnelles occidentales et orientales en matière de massage se concentrent sur la manipulation des tissus et l’activité des muscles et des articulations, la TMT y inclura, les points de pression, les lignes d’énergie, et les forces de base du corps qui produisent ensemble un effet thérapeutique important.

La TMT trouve ses racines dans la pratique de la médecine antique Ayurvédique indienne. L’influence du yoga est également présente dans les postures du corps et les mouvements d’étirement qui
composent la thérapie manuelle traditionnelle. Ce sont en grande partie les mêmes origines que la médecine chinoise traditionnelle et on peut y voir des similitudes dans les points d’accupression et les lignes d’énergie symbolisés sur le schéma corporels de la thérapie manuelle traditionnelle. La thérapie manuelle traditionnelle, cependant, ne peut pas être confondue à l’accupression ou
l’acuponcture chinoise. C’est une science différente.

Les préceptes originaux du T M T traditionnel ont été écrits dans la langue de Pali dans les anciens textes bouddhistes. Les premiers praticiens étaient les moines bouddhistes d’Inde du nord dans le premier et le second siècle. Avant les temps modernes en Asie du sud/est, les Wats (temples bouddhistes) étaient les centres prédominants pour l’éducation, la médecine et la vie sociale.

Principe :

La T M T est généralement exécuté sur une natte au sol, plutôt que sur une table en hauteur. Ce qui permet une utilisation efficace et maximale du poids du corps du praticien, plutôt que la seule
force musculaire utilisée dans d’autres types de massage.

Par le poids du corps et le contrôle de la pression, la force et l’énergie sont appliquées et communiquées par le praticien au client.
La T M T consiste principalement en pression sur les lignes énergétique du corps et les méridiens, ainsi que la pratique de postures assistées douces et de contrôle de la respiration qui permet une
correction et un renforcement articulaire adapté a l’âge, la condition physique et la morphologie.

Les lignes ou « Sen » symbolisent l’énergie parcourant la forme du corps tandis que les méridiens de l’acuponcture chinoise représentent la circulation d’énergie associée aux organes spécifiques du
corps. Dans la tradition de la T M T il y a 10 « Sen » qui servent de base à toutes les lignes énergétique. Le praticien exerce une pression sur ces lignes et sur des points de pression le long de ces
lignes avec les paumes, les pouces et les pieds, et de temps en temps les coudes.

Ceci est toujours fait, cependant, avec le poids du corps entier du praticien comme force de pression. L’énergie parcourant le corps s’appelle Prana, équivalent au Qi dans la médecine chinoise.
Les mouvements d’étirement de la thérapie manuelle traditionnelle  » ouvrent  » le corps et ont pour effet de le détendre et le régénérer. Ceux-ci ne sont pas des exercices. Les mouvements d’étirement affectent le corps entier. Ils en augmentent la souplesse, et libèrent la tension à tous les niveaux.
Les mouvements d’étirement complètent le travail sur les lignes d’énergie et les points de pression de sorte que les 3 réunis fournissent une stratégie de massage du corps entier.

Les Sen, lignes d’énergie et le corps subtil
Un des concepts fondamentaux du système médical traditionnel est celui des lignes d’énergie, lesquelles portent le nom de SEN. C’est la tradition du Yoga qui est à l’origine de cette
perception de l’anatomie subtile de l’homme. Le yoga, en effet, ne recherche pas que la souplesse musculaire. Il vise à entretenir une circulation fluide de l’énergie cosmique (Prâna)
dans les multiples réseaux (Nadis) dans lesquels elle circule.

De ces quelque 72000 canaux –nombre que je n’ai pas personnellement vérifié (!)– le système médical traditionnel a relevé les 10 canaux, ou lignes d’énergie, les plus importantes.
C’est sur ces lignes, et sur les points particuliers dont elles sont jalonnées, que se concentrent les touchers thérapeutiques de la T M T.

Le massage thérapeutique comporte des protocoles de toucher spéciaux agissant sur les Sen dans le cadre de certains problèmes de santé